08 novembre 2006

News 3 : Week-end à Almeria

   C'est l'histoire d'un type qui va boire un verre un mardi soir au Jazz Café (c'est genre le rdv Erasmus du début de semaine, un peu pour planifier toutes les fêtes qu'il reste à faire dans la semaine :) et qui, par le biais de son collègue compaire colloc, rencontre Silvia, une franco-allemande pleine d'enthousiasme avec qui il parle un espagnol douteux, basé sur des traductions d'expressions françaises en dilecte local, elle est polyglote donc elle comprend.
   Bref, ils font connaissance et en viennent à parler de la planification tant attendue ("Que vas a hacer esta semana ?"), en plus cette semaine c'est cool, on est en week-end le mecredi soir. Le type parle de bouger éventuellement pour visiter une autre ville, il emploie le conditionnel sur un ton assez pessimiste, il dit pas grand chose en gros.
   Et là, boomshaka, la fille sort un "Vendredi matin, je pars sur la côte proche d'Almeiria avec mon frère qui va me rejoindre à Almeria, j'y vais en train, je sais pas où je vais dormir, tu veux venir", 12 hits combo, imparable. Le type, tout sourire, commande deux mojitos pour célébrer l'idée ingénieuse et parce qu'il a soif.
   Arrive le jeudi après-midi, le type passe voir Silvia (elle habite dans la "casa perfecta", décrite ailleurs)  histoire d'organiser un peu l'expédition. Du coup, ils regardent sur internet les photos des plages où ils vont aller et en fin d'après-midi ils commencent à essayer de trouver les horaires de train et les prix des hôtels.  Un ami commun passe dire bonjour, les deux lui racontent, lui proposent mais il décline, il a d'autres projets pour cette fin de semaine, il part le soir même pour la Sierra Nevada. Par contre, il n'a pas besoin de son bolide (Citroën AX Blanche 1,2L, 160000km) et le propose. Remerciant la providence, ils acceptent et prennent l'apéro pour fêter ça (C'est une coutume internationale je pense), en plus ce soir, il y a une soirée Erasmus, ils pourront pofiner l'organisation (ben voyons). Le type rentre chez lui faire son sac (il n'oubliera pas sa petite pochette plastique, et ouais Kouz ;).
   La soirée se passe, le type rentre à 01h parce que le lendemain il conduit. En sortant, il croise Silvia qui arrive à la soirée, toute pétante de forme. Ils parlent de l'horaire de départ, elle gratte une demi-heure facilement, 9h30, vale, buenas noches chica.
   Réveil 9h00, le type quitte sa petite famille, et il part en quête de la voiture de son ami, il galère un peu à la trouver et à la démarer. Il appelle Silvia pour savoir si elle prête, à la deuxième tentative, elle répond dans 15 minutes près du Guadalquivir, bizarrement la voix nettement moins pétante de forme que la veille.

   Dans le bruit infernal des pistons chromés du bolide (je parle du starter de l'AX), ils partent à l'aventure, la vraie, celle avec le grand A du Ah merde j'y avait pas pensé. Il s'arrêtent déjeuner à Grenade, vraiment très chouette, et reprennent la route en drirection d'Almeria. Ils se trompent de route mais visitent la côte au sud d'Almeria, très sympathique. Ils passent chercher le frère de Silvia à Almeria et partent pour San José, petit village touristique un peu lus au nord où il y a nettement moins de touristes en octobre, tant mieux. Un petit resto et une auberge de jeunesse plus tard, ils dorment tranquilement.

  Le lendemain, ils dégotent une petite plage isolé au nord de San José, il y a d'ailleurs un petit passage rally avec d'y arriver mais ça se passe bien, on connaît la valeur de Citroën pour ce sport. La plage est rocailleuse et abandonnée, coquillages et crustacés. Ils en profitent pour faire un petit plongeon et se faire attaquer par des méduses géantes (une seule de 8 cm selon la police), le type sauve la vie de la fille (l'inverse, toujours selon la police). Petite sieste sur la plage, puis direction d'autres plages plus au nord, Las Negras, Carboneras et finalement Mojacar. Ils ratent la plage de ouf, San Pedro (juste au nord de Las Negras), parce que l'unique moyen d'y accéder est un chemin pedestre et ils n'ont pas trop le temps, joder. Après multes baignades, ils s'arrêtent donc à Mojacar, grosse ville touristique possédant une plage acceuillante (je parle au niveau confort nocturne, il y a des bains de soleil, ça déchire). Un petit tour en ville histoire de se rafraîchir un peu et ils sont parés pour le fameux bain de 3h (et oui, le décalage dans les moeurs en Espagne affecte également ce genre de chose). Ils s'étendent sur la plage une petite heure, profitant de la pluie pour aller dormir dans la voiture, ça devait arriver.

   Le lendemain matin, ils effectuent rituellement ce qu'ils pensent être le dernier bain méditerranéen de l'année et s'en vont à l'est, traversant des paysages somptueux ayant servis de  décors au studio de la cinecita pour de nombreux films comme les westerns spaghetis, Lawrence d'Arabie ou même Indiana Jones. Ils visitent la ville de Guadix où on fait il n'y a pas grand chose à voir et retournent à Grenade pour passer la soirée avec des amis. Ils rentrent à Cordoue à 01h, vidés mais comblés, ça change un peu du train, c'est bien.

Posté par chpere à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur News 3 : Week-end à Almeria

Nouveau commentaire